En tant que sportif, pour faire travailler ses muscles, il existe de multiples méthodes. Dépendamment de l’objectif que vous avez en tête, il y a divers exercices à faire. Voyons ici les différents types de travail que vous pouvez effectuer durant une séance de musculation.

Travailler ses muscles grâce à la musculation

La musculation implique incontestablement de faire travailler ses muscles. Quand on les fait travailler, les fibres musculaires sont alors sollicitées, contribuant ainsi à développer la masse musculaire. Lors de chaque exercice, on retrouve divers types de contraction :

  • La contraction concentrique: C’est sans aucun doute la contraction la plus populaire et qui se passe quand le muscle est en action.
  • La concentration excentrique: C’est le contraire de la concentration concentrique. C’est l’étirement du muscle lorsque vous le relâchez. Elle permet de mieux contrôler ses mouvements.
  • La concentration isométrique: Il s’agit de l’absence du mouvement. Le muscle résiste à une pression et quand il est en contraction, il faut privilégier les mouvements longs.

Les meilleurs programmes d’entraînement

Le half body : Un programme intermédiaire

Le programme half body est un programme intermédiaire qui va diviser votre séance de musculation en deux. Si la première session va cibler le haut du corps, la seconde sera consacrée au bas. Ce système d’entraînement est fait pour travailler la totalité du corps sur deux sessions, et que vous allez répéter deux fois, hebdomadairement. Entre deux cycles, le pratiquant peut s’octroyer une journée de repos, afin de ménager ses muscles. Avant de commencer, vous devez vous renseigner sur le half body.

Le half body donne la possibilité au débutant de dépasser un cap dans son niveau d’entraînement et de mettre en exergue les exercices de masse et de base. Comme exercices en haut du corps, vous pouvez vous essayer au développé couché pour les pectoraux, au crunch pour les abdos et les lombaires ou encore au curl barre pour les biceps et les triceps. Du côté du bas du corps, on retrouve le leg curl couché pour les ischios ou encore l’élévation talons debout pour les mollets.

Le full Body

La méthode du Full Body implique de faire travailler tout son corps pendant une séance. Tous les muscles seront ainsi utilisés et on privilégie les mouvements de base. Il s’agit d’exercices de deux ou trois sessions par semaine. Comme tous les muscles sont mis à rude épreuve, il est important de prendre le temps de se reposer.

Le TRX

Le TRX ou Total Résistance Exercice, se réalise au poids de corps, via des sangles qui peuvent être ajustées. Très populaires dans les salles de sport, il permet de se muscler sans charge externe et de casser la routine d’exercices de musculation classique.

Le Split Body

Méthode différente du Full Body, il permet de se centrer sur quelques groupes musculaires durant une séance. Si le lundi vous travaillez les cuisses et les abdominaux, le lendemain, vous vous concentrerez sur les fessiers et les triceps. Vos muscles auront ainsi le temps de se reposer.

Le Cross Fit

C’est sans aucun doute l’une des méthodes les plus populaires du moment pour se muscler. Méthode d’entraînement américaine, elle allie cardio à des exercices de musculation et s’avère être très intense.